Le blog Animaux & Sante

Conseils et bons plans pour protéger son animal domestique (chiens et chats)

Google

Quand le meilleur ami de l’homme devient agressif

Comment réagir lorsque c’est le cas ? Quelle a été la cause de ce comportement ? Et comment y remédier ? Avant de chercher à résoudre le problème, nous devons comprendre la raison de son agressivité.

Il existe plusieurs symptômes précurseurs à l’agressivité, face auxquels nous devons être vigilants et réagir correctement.

chien tristePar exemple, si votre chiot ou votre chien grogne lorsque vous approchez la main de sa gamelle, ne partez pas sans réagir. Il en conclurait qu’il a gagné et recommencerait les fois suivantes, jusqu’à l’ultime passage à l’acte où il vous mordrait.
Face à ce comportement, attrapez votre animal par la peau du cou et prenez sa gamelle de l’autre main. Relevez-vous, posez sa gamelle en hauteur, attendez un peu sans le regarder, puis replacez-la au sol. Ainsi, il comprendra que c’est vous le « dominant » et non pas lui. Il ne recommencera pas.

Le chien est un animal qui fonctionne sur le mode dominant-dominé. Il ne doit en aucun cas vous considérer comme inférieur à lui. Sinon, c’est la porte ouverte à son agressivité.

Savoir punir son chien avec intelligence

Quelle que soit la cause, l’attitude agressive d’un chien n’est jamais à prendre à la légère.
Il est important de savoir punir son animal lorsque celui-ci a fait une bêtise.
La violence n’est pas bénéfique dans l’éducation du chien. Vous n’avez pas besoin de lever la main sur lui pour vous faire obéir. Mais si vraiment, vous estimez que c’est nécessaire, n’utilisez jamais vos mains. Elles doivent être associées aux caresses, pas aux punitions. Préférez utiliser un journal.
Il est donc primordial de rester calme, mais ferme face à l’animal. Sachez lui opposer un « non » ferme et autoritaire.

On peut compter plusieurs phases à l’agressivité du chien :

- Si votre animal grogne, comme expliqué plus haut, ou s’il retrousse ses babines pour révéler ses crocs, il vous menace.
Par cet acte, il vous prévient qu’il peut vous attaquer si nécessaire.
Cette menace s’explique de deux manières différentes :

–> Il teste sa dominance sur vous. C’est une menace offensive. Le chien essaie d’avoir le dessus sur vous et se fait le plus grand et fort possible. Ses oreilles seront positionnées vers l’avant. Sa queue sera droite.

chien-croc–> Ou il se sent menacé, donc il réplique par la menace défensive. Dans ce cas-là, votre chien va essayer de se faire tout petit. Il va se recroqueviller sur lui-même, la queue entre les pattes, les oreilles vers l’arrière mais néanmoins dans une attitude agressive.

- La deuxième phase est la morsure. Votre chien a estimé que la menace ne suffisait pas. Il vous mord.

- Quant à la troisième phase, elle peut être mal interprétée. Après vous avoir mordu, votre animal peut venir vers vous pour vous lécher la main ou chercher des caresses. Attention ! Ce n’est pas là un comportement de remords et vous devez à tout prix éviter son contact, mais de manière neutre et calme. Il s’agit de la phase d’apaisement. Le dominant (votre chien) accepte la défaite du dominé (vous). Si vous laissez attendrir dans ces moments-là, vous le conforterez dans l’idée que c’est lui le maître.

Si votre animal grogne uniquement lorsque vous le caressez, il a peut-être mal quelque part. Dans ce cas, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour vous en assurer et lui prodiguer les éventuels soins nécessaires.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que dans la majorité des cas, l’agressivité du chien est le résultat d’une mauvaise éducation ou d’une mauvaise compréhension de la part de l’Homme.
Sauf en cas de maladie, on peut toujours remédier à l’agressivité d’un chien en apprenant à comprendre les causes de son comportement et en adoptant les bons gestes. A-t-il peur ? A-t-il mal ? Croit-il qu’il est le maître ? Ce sont autant de questions que vous devez vous poser pour résoudre le problème.

 

photos by: Adan Garcia & eschipul
Share on Twitter

Consultez nos partenaires :

Leave a Reply